L3 23
L3 32 L3 33 L3 34

L3 33 — Comprendre des textes oraux variés propres à des situations de la vie courante…

  • 1
    …en dégageant le sujet, l'idée principale et l'organisation du texte
  • 2
    …en s'appuyant sur les indices verbaux et non-verbaux et sur les éléments de la textualisation
  • 3
    …en identifiant le sens d'un mot, d'une phrase à l'aide du contexte
  • 4
    …en recourant à des stratégies d'écoute adaptées à la situation de communication
  • 5
    …en enrichissant ses connaissances lexicales et structurelles
  • 6
    …en découvrant des productions littéraires variées (pièce de théâtre, pièce radiophonique, opéra,…)
  • 7
    …en identifiant les genres oraux et leurs canaux d'émission
Enseignement de l'anglais sur 5 ans (7e à 11e )

Spécificités de l'enseignement de l'anglais au cycle 3

Les remarques qui suivent s'inscrivent en complémentarité aux commentaires généraux du domaine Langues et ne font que préciser quelques-unes des orientations à donner à l'enseignement des langues étrangères suite à l'introduction de l'anglais au cycle 2. Ils complètent les spécificités décrites globalement pour l'enseignement de l'allemand et de l'anglais et les conseils relatifs aux quatre finalités de l'enseignement des langues (apprendre à communiquer et communiquer, maîtriser le fonctionnement de la langue/réfléchir sur la langue, construire des références culturelles, développer une attitude positive face aux langues et à leur apprentissage).

Priorité de la visée communicative

L'importance de la visée communicative dans la compréhension et la production orale et écrite reste prioritaire dans l'apprentissage de l'anglais. Dans ce contexte privilégiant la communication, les activités menées sur les notions abordées dans le cadre de la réflexion sur le fonctionnement de la langue doivent être intégrées à la visée communicative et ne constituent pas la finalité des apprentissages.

Place de la réflexion sur le fonctionnement de la langue

La progression des apprentissages figurant dans L3 36 – Fonctionnement de la langue décrit les différentes dimensions et faits de langue (vocabulaire et orthographe, phonologie, conjugaison, grammaire et syntaxe) qui sont mobilisés dans les activités de compréhension et de production orales. Les notions décrites sont à aborder de manière à assurer une compréhension suffisante des spécificités du fonctionnement de la langue anglaise. Il importe toutefois que ces notions soient au service de la compréhension et de la production et qu'elles ne soient pas travaillées pour elles-mêmes de manière décontextualisée.

Développement de stratégies de compréhension et de production

Les stratégies de communication déjà abordées en français, en allemand et en anglais au cycle 2, (stratégies d'écoute, de lecture, de production orale et de production écrite) peuvent être réinvesties dans les activités menées en anglais au cycle 3. Ces stratégies sont précisées dans les indications pédagogiques de chacun des objectifs d'apprentissage du plan d'études d'anglais et devraient contribuer à développer progressivement les compétences communicatives de chaque élève dans l'ensemble des langues abordées à l'école.

Place des comparaisons entre langues

L'anglais constituant la troisième langue apprise dans le parcours scolaire de l'élève, il est particulièrement important d'intégrer dans les apprentissages les observations et habiletés déjà développées en français et en allemand. Ainsi, les comparaisons entre fonctionnements respectifs des langues (approches interlinguistiques, intercompréhension entre langues voisines), l'observation des mots, leur circulation entre langues (emprunts, analogies, racines communes,...) sont autant de moyens de favoriser l'apprentissage des langues.

Progression des apprentissages Attentes fondamentales Indications pédagogiques
9e année 10e année 11e année Au cours, mais au plus tard à la fin du cycle, l'élève… Ressources, indices, obstacles. Notes personnelles

Écoute et compréhension détaillée de textes oraux simples sur des sujets de la vie quotidienne

Écoute et compréhension détaillée de textes oraux sur des sujets connus de l'élève

Écoute et compréhension détaillée de textes oraux d'une certaine longueur, sur des sujets plus variés et parfois inconnus de l'élève

… repère des informations ponctuelles et comprend le sens global d'un texte oral, sur des thèmes familiers, à condition que les structures grammaticales soient simples et que le vocabulaire, l'articulation et le débit soient adaptés

Niveau de référence A2.2 (cf. ci-dessous) (Niv 1)

 

… saisit des informations détaillées et comprend le sens global d'un texte oral d'une certaine longueur, clairement articulé, sur des sujets plus variés et parfois inconnus de l'élève, même si le vocabulaire est étendu, les structures grammaticales complexes, le débit soutenu

Niveau de référence B1.2 (cf. ci-dessous) (Niv 2)

Au cours du cycle, augmenter progressivement les exigences en fonction :

- de la thématique

- du degré de compréhension visé

- de la longueur du texte

- du degré de complexité de la syntaxe

- de l'étendue du vocabulaire

- de la complexité de la construction du texte

Favoriser l'autonomie des élèves en les encourageant à exploiter les indices (images, sons, bruits,…)

Fixer clairement les consignes avant l'écoute

Choix de textes (interview, description de personnes, de lieux, d'animaux et d'objets, expression des préférences, chanson, récit, témoignage, dialogue, conversation téléphonique, émission de télé ou radio,…)

Écoute et compréhension de textes contenant un vocabulaire élémentaire (Niv 1), étendu (Niv 2) et des structures grammaticales simples (Niv 1), complexes (Niv 2), dans une langue standard, avec une articulation claire et un débit adapté (Niv 1), plus soutenu (Niv 2)

 

Consolidation et développement de stratégies d'écoute

Favoriser la mise en place de stratégies d'écoute :

- mise en condition d'écoute

- formulation d'hypothèses (anticipation des informations, inférences,…)

- recours aux éléments non verbaux (indices sonores, mimes, gestes, images,…)

- repérage de mots connus, internationaux et/ou transparents

- déduire le sens des mots inconnus à l'aide du contexte et du *texte">cotexte

- écoute globale / sélective / détaillée Liens CT – Stratégies d'apprentissage (Acquisition de méthodes de travail)L 37 Approches interlinguistiques

Privilégier la communication en langue cible et exposer l'élève le plus souvent possible à l'anglais parlé et cela dans des situations variées (multimédia, moyens informatiques,…)Lien FG 31 – MITIC

Sensibiliser l'élève à la diversité des accents du monde anglophone

Sensibiliser l'élève aux caractéristiques propres à l'anglais parlé (accent tonique, intonation, phonèmes, liaisons, contractions,…)

Varier le type de tâches proposées (questions à choix multiples, questions ouvertes, appariement,…)

Écoute et compréhension globale de textes oraux de plus en plus complexes

Identification de la situation de communication (émetteur, destinataire, contexte, éléments sonores, intonation, …)

Compréhension du langage de la classe (instructions, consignes,…)

Niveaux d'attentes selon le CECR et le PEL

L3 33 - ANGLAIS

ÉCOUTER - COMPRÉHENSION DE L'ORAL  — Attente de niveau 1 : Niveau A 2.2 (PEL)

L'élève, au cours mais au plus tard à la fin du cycle, comprend, à l'écoute d'un enregistrement ou d'un dialogue d'une certaine longueur, en gros de quoi il s'agit, si c'est en langue standard et si le thème lui est familier. Il comprend comment se rendre quelque part à pied, en bus ou en train, si on lui parle lentement et clairement.

Par exemple, l'élève :

– comprend, lorsqu'il entend des enregistrements ou des conversations d'une certaine longueur, le sens général ;mais il est important que l'on utilise la langue standard et que le sujet ne lui soit pas étranger ;

– comprend comment se rendre quelque part à pied, en bus ou en train, si on lui indique lentement et clairement le chemin à suivre ;

– saisit de quoi il est question s'il écoute une conversation, par exemple dans un magasin ou un train ;

– comprend les informations les plus importantes dans des spots publicitaires courts à la radio concernant des offres qui l'intéressent (par exemple CD de musique, jeux vidéo, voyages) ;

– comprend, dans un bulletin d'information à la radio, les points essentiels, si on lui parle lentement et distinctement et à condition qu'il ait déjà des connaissances sur les sujets ;

– comprend des explications « techniques » simples que quelqu'un lui donne personnellement, par exemple comment utiliser différents appareils à l'école ou à la maison.

 

ÉCOUTER - COMPRÉHENSION DE L'ORAL  — Attente de niveau 2 : Niveau B 1.2 (PEL)

L'élève, au cours mais au plus tard à la fin du cycle, saisit les points principaux d'une conversation d'une certaine longueur par exemple dans le train, au restaurant ou à la piscine. Il comprend en général le contenu de la plupart des émissions de radio à condition qu'on parle distinctement et en langage standard.

Par exemple, l'élève :

– comprend globalement le contenu de la plupart des enregistrements audio des émissions radio qui l'intéressent, à condition que l'on parle distinctement et dans la langue standard ;

– saisit les points principaux d'une conversation d'une certaine longueur qu'il écoute par exemple dans un train, un restaurant ou à la piscine ;

– comprend précisément des instructions détaillées, par exemple comment participer à un concours radio ou comment soigner une blessure due au sport ;

– comprend des exposés et des présentations à l'école si leur structure est claire et simple, à condition que le sujet lui soit déjà un peu familier.

Enseignement de l'anglais sur 3 ans (9e - 11e )
Progression des apprentissages Attentes fondamentales Indications pédagogiques
9e année 10e année 11e année Au cours, mais au plus tard à la fin du cycle, l'élève… Ressources, indices, obstacles. Notes personnelles

Écoute et compréhension de textes oraux simples et brefs sur des sujets familiers (consigne simple, description élémentaire de personnes, de lieux, d'animaux, court dialogue, courte annonce, chanson adaptée, message téléphonique, indication d'itinéraires,…)

Écoute et compréhension de textes oraux simples sur des sujets de la vie quotidienne (programme télé, interview, description de personnes, de lieux, d'animaux, expression des préférences, conversation, chanson authentique,…)

Écoute et compréhension de textes oraux complexes sur des sujets familiers ou connus de l'élève (conversations, émissions de radio, courts récits, témoignages, conversations téléphoniques,…)

comprend, quand quelqu'un dit comment il/elle va, par exemple si cette personne est contente, fatiguée ou malade

saisit le plus important d'annonces et de messages brefs, simples et clairs

  • niveau de référence A2.1 (cf. chap. Niveaux d'attentes selon CECR – PEL – Écouter)
(Niv 1)

Précisions cantonales :

Liens L1 33 – Compréhension de l'oral; L2 33 – Compréhension de l'oral; CT – Communication – Circulation de l'information

Au cours du cycle, la différenciation se marque par :

  • la longueur
  • le degré de complexité
  • la richesse du vocabulaire
  • la syntaxe
  • la thématique

Exposer l'élève le plus souvent possible à l'anglais parlé et cela dans des situations variées (classe, laboratoire, salle multimédia, salle informatique,…)

Faire prendre conscience à l'élève de la diversité des accents du monde anglophone

Utiliser des supports pédagogiques adaptés pour sensibiliser l'élève aux caractéristiques propres à l'anglais parlé (accent tonique, multiplicité des sons, intonation, chaîne phonétique,…) systématiquement toutes les composantes lors de chaque écoute

Favoriser la mise en place de stratégies d'écoute (thèmes, mots-clés, WH questions,…) en lien avec CT – Stratégies d'apprentissage – Acquisition de méthodes de travail

Identification du thème du message

Identification du type de message (dialogue, message, annonce, récit,…)

comprend, à l'écoute d'un enregistrement ou d'un dialogue d'une certaine longueur, en gros de quoi il s'agit, si c'est en langue standard et si le thème lui est familier

comprend comment se rendre quelque part à pied, en bus ou en train, si on lui parle lentement et clairement

  • niveau de référence A2.2 (cf. chap. Niveaux d'attentes selon CECR – PEL – Écouter)
(Niv 2)

Repérage des locuteurs (émetteur, récepteur)

Stratégies d'écoute (éléments sonores, visuels, gestuelle, intonation,…)

Vérification de la compréhension du message (idée principale, contenu plus précis,…)

Portfolio Européen des Langues (PEL II) ÉCOUTER niveau A 2.1

Quand quelqu'un dit comment il/elle va, l'élève, au cours mais au plus tard à la fin du cycle, comprend par exemple si cette personne est contente, fatiguée ou malade. Il saisit le plus important d'annonces et de messages brefs, simples et clairs.

Par exemple, l'élève :

  • comprend, lorsqu'une personne raconte comment elle va, si elle est joyeuse, fatiguée ou malade;
  • comprend l'essentiel d'annonces ou de messages simples, clairs et courts;
  • repère, à condition que l'on parle distinctement, les informations importantes dans des émissions de radio courtes, telles que les prévisions météo, les annonces de concerts ou les résultats;
  • comprend l'essentiel d'histoires et de rapports courts et simples. Mais il est important que l'on parle lentement et distinctement et qu'il soit question de choses qu'il connaît un peu.

Portfolio Européen des Langues (PEL II) ÉCOUTER niveau A 2.2

L'élève, au cours mais au plus tard à la fin du cycle, comprend, à l'écoute d'un enregistrement ou d'un dialogue d'une certaine longueur, en gros de quoi il s'agit, si c'est en langue standard et si le thème lui est familier. Il comprend comment se rendre quelque part à pied, en bus ou en train, si on lui parle lentement et clairement.

Par l'exemple, l'élève :

  • comprend, lorsqu'il entend des enregistrements ou des conversations d'une certaine longueur, le sens général ; mais il est important que l'on utilise la langue standard et que le sujet ne lui soit pas étranger;
  • comprend comment se rendre quelque part à pied, en bus ou en train, si l'on lui indique lentement et clairement le chemin à suivre;
  • saisit de quoi il est question s'il écoute une conversation, par exemple dans un magasin ou un train;
  • comprend les informations les plus importantes dans des spots publicitaires courts à la radio concernant des offres qui l'intéressent (par exemple CD de musique, jeux vidéo, voyages);
  • comprend, dans un bulletin d'information à la radio, les points essentiels, si on lui parle lentement et distinctement et à condition qu'il ait déjà des connaissances sur les sujets;
  • comprend des explications «techniques» simples que quelqu'un lui donne personnellement, par exemple comment utiliser différents appareils à l'école ou à la maison.